waterloo

  • Traces d'Histoire

    Un soir, en rentrant du travail à une heure déraisonnable, le soleil couchant m'a fait un clin d'oeil... Il était trop tard pour faire quelque chose de ma soirée et trop tôt pour aller se coucher... J'avais mon appareil dans la voiture (précaution quasi-journalière selon le principe du 'au cas où...')... J'ai donc quitté la nationale et emprunté les chemins de traverse pour rendre visite au Lion.

    Je suis arrivée par le sud; un chemin agricole pour le moins cahotique :

    Lion-champs

     

    Puis je l'ai contourné par l'est. Il était toujours aussi fier, sur sa butte, émergeant derrière les champs de moutarde :

    lion-colza

     

    Je me suis approchée jusqu'au pied de son promontoire. A cet instant, j'aurais juré que lui aussi m'a fait un signe :

    lion-ombre

     

    Enfin je l'ai quitté par l'ouest. Un dernier au revoir avant de sombrer dans la nuit :

    Lion-arbre