orge

  • Epi d'or

    Les imposantes machines agricoles encombrent les petites routes de campagne, la poussière recouvre les abords des chemins : les moissons battent leur plein !

    Souvenez-vous, il y a quelques semaines...

    ... Quand l'orge frémissait encore sous la caresse du vent qui parcourait les collines :

    orge-champ

     

    ... Quand l'épi délicat pointait vers le ciel mitigé d'un soir de juin :

    orge-épi

     

     

    ... Quand les coquelicots perçaient de leur rouge écarlate les surfaces hirsutes :

    orge-coquelicots

      

    ... Ou quand l'épi d'or de l'orge rencontrait au hasard d'un champ l'épi encore vert d'un blé égaré :

    orge-blé

    Cette dernière photo servira de mémo à ceux qui, comme moi, se demande chaque année si ce joli champ est d'orge ou de blé sans jamais oser le demander (parce qu'on ne sait plus à qui on l'a demandé l'année passée)...