Fleur

  • Détail végétal

    Quand on regarde les fleurs de plus près, on peut voir...

    Une osteospermum qui se prend pour un ciel étoilé d'une nuit d'été :Fleur_pollen_1.JPG

    Un iris barbu qui vous tire sa langue velue :

    iris_pistils.JPG

    Un chardon qui singe les pissenlits en folie, version soleil bleu :

    chardon_fleur.JPG

    Une rose rouge qui dédouble son cœur pour que vous puissiez crier encore plus fort 'je t'aime' :

    Rose_2_Coeurs.JPG

    Un chèvrefeuille qui vous recrée l'ambiance d'un samedi soir de folie :

    chevrefeuille.JPG

     

  • Automne

    Fleur typique d'automne, j'adore l'anémone du japon:

    anemone_japon_1.JPG

    La capucine, qui prend son envol à travers la végétation dense et variée :

    capucine_1.JPG

    Habitante incontournable de nos jardins, à cette époque encore douce, mais humide :

    araignee_oct_1.JPG

    La fleur qui colore le jardin au printemps, perdure tout l'été et persiste en automne, avec son alliée la butineuse :

    osteospermum_oct_1.JPG

  • Printemps

    Explosion de formes et de couleurs dans le jardin :

    Cœurs de marie:

    coeur de marie

    Senetti :

    Fleur_printemps_1.JPG

    Giroflées en éclosion :

    Fleur_printemps_3.JPG

    Jonquilles blanches, cachés derrière la ciboulette :

    Fleur_printemps_4.JPG

    ... Et ces satanés pucerons qui sont arrivés très tôt cette année :

    pucerons_1.jpg

    En Théorie, les coccinelles devraient n'en faire qu'une bouchée mais celle-ci semble... loin du compte !

    coccinelle_noire_1.JPG

  • Couleurs d'auvergne

    Des fleurs partout !!

    Des champs de grandes tiges dans les parcelles protégées du vent près du Lac Pavin :

    Auvergne-flore4.JPG

    Aux petites tiges qui se cachent parmi les herbes folles sur les coteaux exposés du Puy du Sancy :

    Auvergne-flore6.JPG

    D'après ce que j'ai pu trouver sur la toile, ce seraient des knauties des champs :

    Auvergne-flore2.JPG

    De la bruyère à foison qui tapisse les flans supérieurs des puys, parmi les buissons de myrtilles :

    Auvergne-flore1.JPG

    De petites pensées toutes fragiles qui se dressent parmi leurs hautes voisines :

    Auvergne-flore3.JPG

    La fameuse gentiane jaune, à partir de ses racines se fabrique la liqueur du même nom :

    Auvergne-flore5.JPG

  • S'ouvrir...

    Une fleur, comme un coeur à la vie. D'abord petite, toute recroquevillée :

    rudbeckia

    Puis elle regarde autour d'elle, se délie timidement, lentement :

    rudbeckia

    Puis elle découvre comme le monde qui l'entoure peut être beau, s'ouvre aux rayons bienfaisants du soleil :

    rudbeckia

    Enfin la maturité, l'intégration joyeuse dans un univers qui est le sien, l'accomplissement :

    rudbeckia

  • Ainsi va la vie

    Il était une fois la vie... d'une poire.

    A la naissance, pétales à la blancheur innocente et pistils roses bonbon sous la caresse du soleil couchant :

    fleur, poire

     

    Puis, après une jeunesse sans histoire dont elle sort gonflée d'espoir et la tête haute :

    poire

     Puis l'âge mûr... rendez-vous dans quelques semaines...

  • Déjà fini

    Elles nous ont signifié les premiers signes du printemps, alors que les arbres n'étaient encore que des branchages nus et que les feuilles mortes recouvraient le sol. Maintenant, elles sont passées... Mais elles reviendront l'année prochaine.

    Jonquille, sous-bois

     

  • Oiseau végétal

    Le coeur des orchidées m'a toujours fait penser à un oiseaux belliqueux, figé dans sa colère. Ici, on a en prime les crochets venimeux du serpent :

    orchidée

     Malgré cela, j'aime beaucoup les orchidées.

  • Colerette d'automne

    La petite pousse verte d'il y a quelques semaines qui perçait le tapis de feuilles mortes a grandi, laissant éclater de belles fleurs aux couleurs vives. Elle garde pourtant en souvenir un collier dentelé et craquant.

    Jonquille, sous-bois

     

  • Alors, tu viens ?

    Je l'attends avec tellement d'impatience. Sans doute que mon immobilité forcée de ce premier mois et demi de l'année y est pour quelque chose.. Mais qu'est ce qu'il me tarde de le reconnaître ! Avec ses premiers rayons qui m'envahissent de bien-être, avec ses explosions de couleurs qui parsèment les paysages, avec ses piaillements qui font revivre mon jardin, avec ses discrètes effluves qui titillent mes narines.

    coccinelle, ajoncs

  • Envole-moi

    D'accord, la photo n'est pas d'aujourd'hui. Les asters sont maintenant fanées et ce pauvre papillon certainement décomposé. Mais ils furent beaux, il y a quelques semaines. Et la grisaille ambiante me donne envie de leur rendre un dernier hommage :

    paon du jour-aster.jpg