Petite bergère, son berger australien et les vaches

Dans les montagnes de l'Oisans, les petits citadins se transforment...

Oisans, berger australien, Giwan

Mais pour devenir bergère, ma Poupette a encore du chemin à parcourir : la traversée des champs de vaches fut... laborieuse : courage, fuyons ! Rigolant

oisans, vaches

Commentaires

  • bonjour Hélène . pourtant elles sont paisibles dans l'ensemble ces vaches .
    j'adore traverser les troupeaux et les caresser . bonne journée et gros bisous

  • Bonjour Hélène, en voici des belles photos ! Trop mignonne la petite bergère ! Passes une belle journée. Julie

  • Bonsoir Hélène,
    J'aime beaucoup l'Oissans, j'y ai beaucoup randonné.
    J'aurais aimé être bergère....
    Il paraît que je disais toujours cela quand j'étais petite...
    Bien amicalement
    à bientôt

  • Pardon : lire l'Oisans, bien sûr !

  • Bonsoir Hélène ... merci d'être passée sur mon blog .. je suis ravie de faire ta connaissance et celle de ton blog . ton dernier article est plein de rires "sous cape" et de tendresse et j'aime çà !!! Perso, j'adore les vaches, toutes les vaches ... avec un petit faible, je l'avoue pour le pelage caramel des vaches limousines ....
    bisous et bonne soirée

  • Eh bien, moi aussi, j'ai peur des vaches! surtout quand on est accompagné des chiens! Pour en avoir vu un groupe (4 ou 5) charger sur notre chienne (qui ne leur demandait strictement rien, et qui, heureusement, était de l'autre côté des barbelés), je ne m'aventure plus dans les champs "habités"... Va savoir ce qui peut se passer dans la tête d'une vache..... Elle a de qui tenir, cette jeune bergère! Bisous

  • Tout s'apprend avec de la patience.
    Bonne semaine, Hélène.
    Yvon.

  • Hihi... je comprends... Elles me font un peu peur ausi quand elles sont en troupeau...une, comme ça, ça va...rire........ mais sinon.....

Les commentaires sont fermés.