Miam... ou pas miam ?

Je n'y connais rien aux champignons mais je suis fascinée par leurs couleurs et leurs formes qui parsèment les sous-bois à cette période de l'année.

Tout d'abord le champignon-fier, droit comme un i, éclatant de blancheur pour qu'on le remarque bien :

champignon blanc.jpg

Le champignon-parasol, nostalgique de l'été, dans son jaune pâle :

champignon parasol.jpg

 

Le champignon-timide, blotti dans l'échancrure de son arbre, qui se tord le cou pour demander à la pomme de pin des nouvelles de la forêt :

champignon timide.jpg

 

Et puis aussi le champignon-gourmand, aux formes arrondis, qui explose en une poussière grise quand on lui presse le citron :

 

champignon boule.jpg

 

 

Commentaires

  • J'attends la suite. C'est tout un roman ; ou plutôt, un poème. Merci de continuer. Bisous

  • Bon, il ne me reste plus qu'à retourner à travers champs et dans les sous-bois...

  • Le premier est un coperin chevelu: comestible délicat, délicieux, mais qui fond énormément à la cuisson: Il vaut mieux en récolter quelques-uns! à ne pas confondre avec le coperin noir d'encre (en forme de cloche, et bordé de noir)... Le troisième pourrait être un bolet (a-t-il des lamelles ou non - des tubes - sous le chapeau?)... Et dans ce cas (pas de lamelles mais des tubes), ce serait un bolet bai, comestible lui aussi.
    La vesse de loup (quatrième) est parait-il comestible sous certaines conditions. Moi je m'abstiendrai...

  • Heu, la prochaine fois je photographierai aussi en contre-plongée pour voir s'il y a des lamelles ou des tubes. Merci pour les infos.

  • Tous les bolets ne sont pas comestibles...
    Pour vérifier s'il s'agit d'un bolet bai, une pression du doigt sur les tubes leur fait prendre une couleur bleue-verdâtre. Sinon, il s'agit vraisemblablement d'un bolet jaune, comestible mais sans aucun intérêt gustatif.
    Le coprin : beurk :-(
    La vesse de loup : beurk, beurk, beurk
    Le deuxième, je n'y toucherais pas; je ne parviens pas à l'identifier mais il ne m'inspire pas du tout.

  • monhh moi j'y connais rien en champignon ;)
    en tout cas belle série de photo !
    bises

  • Merci. Restons-en à l'image alors sinon on risque l'intoxication ;-)

  • Pas facile les photos de champignons en sous-bois, rarement bien éclairés. Tu t'en sors haut la main!

  • Merci.

  • Je ne connais rien aux champignons.. Pourtant, enfant, nous allions en cueillir en famille !!! Aussi, je me contente de les admirer et d'en acheter si je veux en manger !!!
    Merci pour tes commentaires sur mon blog !
    Bonne soirée à toi.

  • oui, moi aussi j'allais. Je me souviens de petits roses (on les appelait des moussons je crois). Ils se trouvaient dans les champs de vaches. j'avais peur d'y aller à cause de ces gros animaux qui me regardaient bizarement :-)

  • Magnifiques images !!! Bravo

Les commentaires sont fermés.