Du théorique au pratique

Aujourd'ui, peu de photo mais une belle expérience.

Ce matin, j'ai enfin réalisé une expérience à laquelle je pensais depuis des mois : je suis faire une balade à vélo avec mon chien !... "C'est tout ?" me direz vous, surpris par mon enthousiame. Et bien oui, mais ce n'est pas si simple.

Objectif premier: limiter les risques de chute ou de collision avec le chien. Donc, j'avais investi dans une laisse élastique, qui s'attache autour de la taille. Les personnes qui font du cani-cross connaissent bien cet accessoire. Je lui ai appris depuis tout petit aussi à ne pas sauter sur les vélos, chose qui n'a pas été trop difficile puisqu'il ne le faisait pas spontanément.

D'abord, départ de la maison, située dans un quartier résidentiel. Donc le chien en laisse (élastique)et moi sur le vélo. Première difficulté : à l'éducation canine, le chien travaille toujours à gauche de son maître. Ici, afin qu'il soit protégé de la circulation, je voulais le mettre à ma droite. Heureusement, à l'agility, le chien s'habitue à voir son maître des deux côtés. Cependant, il a fallu trouver un ordre pour qu'il comprenne que je souhaitais (j'exigeais même) qu'il reste à ma doite. J'ai donc transformé l'ordre 'Pied' en 'Pied droite'. Il a été un peu surpris et n'a pas capté immédiatement ce que je demandais mais après lui avoir montré plusieurs fois, il a fini par le faire.

ONE POINT !

Donc, départ dans le lottissement (ben oui, avec tout ça, je n'ai pas encore fait un tour de roue). Deuxième difficulté : le premier virage... Heureusement encore, à l'éducation canine, j'avais habitué le chien à distinguer la droite de la gauche dans les changements de direction, ce qui n'est pas explicitement demandé par les moniteurs mais j'avais eu une intuition... Donc, un 'Giwan, gauche' tombe au bout de 20 mètres. Et il obtempère !

TWO POINTS !

30 mètres après, la rue du lottisement débouche en T sur une autre rue. J'ai donc utilisé le précedemment appris 'Giwan, doucement' afin de ralentir le chien dans sa marche (enfin là, c'est plutôt dans son trottinement). Rapidement suivi d'un 'Giwan, droite' pour ne pas prendre le trottoir. La droite est un peu plus critique que la gauche car si le chien n'obeit pas, je risque de lui rouler dessus. Mais il a tourné ! Bravo Giwan !

TREE POINTS !

Puis première voiture qui arrive par derrière. Giwan, surpris, tente de se rassurer en revenant à une position connue : le pied à gauche. Oups, heureusement, il est passé par derrière le vélo. N'empêche, je l'ai remis à droite en réutilisant le 'Giwan, pied droite'. Là, je ne suis pas entièrement satisfaite de l'ordre, qui peut-être est une peu confus pour le chien car il combine deux ordres ayant une signification différente pour lui. Donc il faut que je trouve autre chose.

Ensuite je parcours quelques centaines de mètres, traverse un carrefour, descends une rue à forte inclinaison, tourne à 90° à droite. Sans encombre. J'ai dû simplement lui rapeler régulièrement de tenir le 'pied droite'. Par contre, c'est là que je me suis aperçue de l'importance de la position du chien au pied : il ne doit pas être en avant du maître mais vraiment la tête à hauteur de la jambe. Quelques petits coups dans la laisse pour le lui rapeler a suffit pour qu'il se plie à cette exigence suplémentaire, pas vraiment toujours respectée sur le terrain d'obéissance. Bravo mon chien !

FOUR POINTS !

Puis nous arrivons sur le pré-Ravel (chemin aménagé pour les vélos et les piétons, éventuellement les cavaliers, pour ceux qui ne connaissenet pas). Là, je lâche le chien. Il gambade alors librement à mes côtés, parfois devant, parfois derrière, mais jamais il n'a traversé juste devant ma roue. Par contre, il était attentif à mes moindres mouvements comme je ne l'ai jamais vu auparavant; typiquement ce que j'essaie d'obtenir depuis longtemps sur le terrain. L'éducatrice a raison : plus vous le regardez et l'attendez dans les déplacement, plus il s'occupera d'autre chose. Ignorez-le et déplacez-vous avec assurance, c'est lui qui vous regardera et vous suivra à la trace. Ca marche !!

FIVE POINTS !

Difficultée suivante : croisement avec une petite rue (ça arrive de temps en temps sur les Ravels). Le chien est en liberté et je me dis que si je dois à chaque fois m'arrêter, l'attacher, me remettre en selle, traverser, puis m'arrêter de nouveau pour le relacher, ça va être pénible. Je décide donc d'appliquer les ordres du parcours sans laisse ,ce qu'on apprend à l'éducation depuis que nous sommes en section jaune (deux mois). Donc ça commence par un 'Giwan, pied roite' (bon, j'ai dû l'aider en agitant ma main côté droite et en répétant plusieurs fois l'ordre pour qu'il passe de gauche à droite), puis 'Giwan, doucement' (ralentissement immédiat), puis enfin 'Giwan, halte assis'. Nickel !! faut dire que le halte assis, il le fait super bien depuis longtemps. Je mets pied à terre, je regarde, pas de voiture, donc je remonte sur le vélo et seulement je lui dit 'Giwan, pied droite'. Il est reparti à mes côtés jusqu'à ce que je le laisse aller avec un 'Giwan, va'. T'es trop fort mon chien !

SIX POINTS !

Nous avons croisé quelques piétons. Aucun souci. Puis deux cyclistes : un qui roulait pépère donc j'ai laissé aller le chien, comme quand je le promène à pied. Le second roulait beaucoup plus vite. J'ai donc fait un rappel 'Giwan, pied droite' puis un 'pied' sur quelques dizaine de mètres, sans encombre.

Par contre, la rencontre plus difficile à gérer : un autre chien, en laisse. Là, j'ai rapelé Giwan, l'ai repris en laisse et puis je suis remontée sur le vélo. A l'éducation, il a très fort tendance à aller vers l'autre chien et je dois jouer sur la laisse pour le dissuader. Ici, c'était plus difficile et un départ intempestif me mettait assurément par terre. J'ai donc bien insisté sur le 'Giwan, pied' et sur le 'Giwan, non' lorsque son museau se tournait vers l'autre chien... Et ça c'est passé comme une lettre à la poste !

SEVEN POINTS !!!

Tout ça en 40 minutes !! Nous sommes prêts pour le permis à points des cyclistes canins !!

Oui mon chien, je suis super fière de toi !

Giwan-sable

Commentaires

  • je suppose qu'il a eu une bonne récompense au retour...il le mérite en tout cas...
    bonne continuation pour l'éducation...

  • Magnifique ton chien et si je comprends bien... au top pour l'accompagnement cycliste !!! Belle continuation

  • Et bien je te félicite parce que ce n'est pas de la tarte tout ça! Mais quel bonheur d'arriver à ça! Et merci pour ce partage fort intéressant et qui me donne des idées d'ordres à apprendre à ma chienne berger allemand d'un an

Les commentaires sont fermés.